Ne quitte plus jamais une application sans le vouloir

Partager est la meilleure façon de soutenir le blog :

Salut à tous, j’espère que vous allez bien, alors j’aimerais vous raconter une petite histoire qui m’est arrivée il y a un petit temps maintenant.

J’étais dans mon navigateur, en train d’utiliser un correcteur orthographique sur internet — ça existe et c’est super pratique. J’étais donc en train de corriger un texte et quand j’ai voulu tout sélectionner pour le mettre dans le mail que je voulais envoyer, au lieu de faire le raccourci commande A j’ai fais le raccourci commande Q. J’ai donc quitté mon navigateur et j’ai pu tout recommencer.

C’est super énervant, surtout quand vous passer régulièrement d’un clavier QWERTY à AZERTY. Alors heureusement il y a une solution à ce genre de problème, c’est ce que je vais vous montrer aujourd’hui.

Installer QBlocker

Des solutions, à mon avis il y en a plusieurs. Si vous en avez d’autres en tête n’hésitez pas à les mettre dans les commentaires. La mienne c’est d’utiliser cette petite application qui s’appelle QBlocker.

On va la lancer directement, vous pouvez la télécharger gratuitement en cliquant ici, et une fois qu’on la lance vous voyez qu’il nous dit “ah, c’est pas encore tout à fait utilisable”. Pourquoi ?

Ce que cette application va faire en fait c’est qu’elle va modifier un peu le fonctionnement du système — un tout petit peu, on se calme. C’est-à-dire que lorsque vous allez utiliser le raccourci commande Q, rien ne va se passer. Par contre si vous voulez quitter une application, il faudra maintenir les touches Commande et Q histoire de confirmer que vous voulez bien quitter l’application.

Il faut donc autoriser l’application QBlocker à faire ça et donc dire au système “oui, ok, il n’y a pas de problème, l’application QBlocker peut modifier les raccourcis clavier”.

Autoriser QBlocker

Pour cela, on va cliquer sur le bouton qui s’affiche dans QBlocker et qui permet d’ouvrir les Préférences Système. On arrive dans le menu Sécurité et confidentialité et plus précisément dans le sous-menu Confidentialité.

Il va falloir débloquer le menu en cliquant sur l’icône en forme de cadenas puisque pour l’instant le menu est protégé. Ensuite, on a simplement cochet QBlocker qui se trouve en bas de la liste et re-cliquer sur le cadenas qui est maintenant ouvert pour le fermer.

À partir de maintenant, QBlocker est autorisé, donc on va pouvoir le relancer pour qu’il s’affiche dans la barre des menus. On a un petit un petit Q sans jeu de mots qui permet d’ouvrir les Préférences de l’applications : deux préférences. C’est assez peu, mais c’est suffisant.

Configurer QBlocker

Ce que vous allez pouvoir régler c’est d’une part pour quelle application ce système va fonctionner. Vous pouvez dire que pour certaines applications, il y a pas besoin que QBlocker fonctionne. À l’inverse, si vous comptez utiliser QBlocker uniquement pour deux ou trois applications, vous allez sélectionner “utiliser seulement QBlocker pour les applications suivantes”.

Vous pouvez ici ajouter des applications à la liste en cliquant sur le petit “+”, en allant dans le dossier Applications, et là vous choisissez simplement les applications que vous voulez ajouter à la liste.

Deuxième petite préférence qu’on a, c’est très simple, c’est le réglage du délai entre le moment où vous appuyez sur les touches commande Q et le moment où l’application quitte. Combien de temps vous devez maintenir les touches Commande et Q pour que l’application se quitte.

Voilà, en gros c’est à peu près ça.

Suivre JM et son Mac sur Facebook

Si cette astuce vous plait, n’hésitez pas à la partager et à me suivre (JM et son Mac) sur Facebook et Youtube. À bientôt, et d’ici là portez-vous bien !

1Hello 👋
2Ton Mac
3Précisons
4Mémoire
5Disque
6macOS
7Valider 🚀

Ton Mac est un peu lent ?

Décris-moi ton Mac en 5 petites questions et reçois chaque jour une nouvelle astuce par email pour que ton Mac soit plus rapide, en fonction de ta situation ! 😃